06.59.55.78.62

Optimisation Web

Disposant d’un site en cours de développement ou d’un site déjà en ligne, l’étape d’optimisation de ce dernier est importante pour prétendre à une bonne visibilité sur la toile.

Majoritairement pensée en amont du développement, l’optimisation d’un site Internet passe par la technique mais aussi par la voie éditoriale, c’est à dire par son contenu.

La technique va permettre aux moteurs de recherche, dont Google à plus de 90% des cas en France, de mieux comprendre votre site, sa technologie et son architecture.

L’époque du bourrage de mots-clés (keyword stuffing) dans une page web est belle et bien révolue. Les spécialistes en référencement naturel élaborent une stratégie éditoriale en misant avant tout sur un contenu structuré, un contenu ayant du sens, un contenu pouvant apporter une valeur ajoutée à l’internaute.

Avant de se lancer à la recherche d’éléments à améliorer sur le site, un point sur les facteurs bloquants est primordial. Ces derniers peuvent anéantir votre stratégie web, il faut donc éviter de les retrouver sur son chemin.

Retirer les éventuels facteurs bloquants au bon référencement

 

Parmi les éventuels facteurs bloquants que je retrouve régulièrement, on retrouve :

  • une url non structurée (une url « parlante » à un internaute : courte, si possible, et explicite, avec des mots-clés sur la thématique de la page),
  • l’utilisation intensive de la technologie Flash, très peu appréciée par les smartphone et très difficile à référencer,
  • un site techniquement daté et au contenu ancien, les moteurs de recherche apprécient le contenu frais alors donnons-leur à manger,
  • un robots.txt bloquant l’indexation du site,
  • les balise meta contenant un « noindex »,
  • les frames, imbrication de plusieurs pages dans une seule qui peuvent induire en erreur les moteurs de recherche
  • les erreurs 404, les pages désactivées ou supprimées sans avoir mis en place une redirection
  • les pages orphelines, accessibles uniquement via un bouton situé sur une page,
  • et enfin, le contenu dupliqué au sein du même site.

Optimisation technique et éditoriale

 

A présent, on est certain que votre site ne rencontrera pas d’obstacles à être parcouru par les robots des moteurs de recherche (également, appelé le crawl). On peut passer, sereinement, à l’étape d’optimisation de ce dernier.

La Technique

Cette étape débute sur le plan de la technique. On se penche alors sur plusieurs points dont :

  • La structure des pages du site. Les balises Hn vont permettre de structurer votre contenu.
    • Une page doit toujours commencer et ne contenir (dans le meilleur des cas) un seul H1,
    • Toujours dans l’architecture de paragraphes, on peut trouver plusieurs H2, H3, H4, H5 et H6,
    • Une structure idéale d’une page va dans ce sens : <h1></h1> … <h2></h2> … <h3></h3> … <h3></h3> … <h2></h2> … et non pas <h1></h1> … <h3></h3> … <h3></h3> … <h2></h2> … <h3><h/3> … ou <h1></h1> … <h2></h2> … <h4></h4> … <h3></h3> … <h2></h2> …
  • La vitesse de chargement du site, des différentes pages. Plus une page est légère, plus elle va se charger vite.
    • Il faut donc optimiser le poids des différents éléments de la page. On débute cette étape par adapter les images à la taille des pages et ne pas faire de redimensionnement dans le code-source, ainsi le poids de l’image sera bien adapté à la page,
    • Activer la mise en cache du site directement par le CMS utilisé (Magento , Prestashop) ou l’utilisation d’un plugin pour le CMS (WP-Rocket pour WordPress).
  • Les URLs, l’adresse fixe des différentes pages du site. Une URL optimisée pour le référencement naturel se doit d’être :
    • La plus courte possible car plus facilement mémorisable par l’internaute,
    • Composéz de mots-clés de la thématique de la page,
    • Sans stop-word (les « à », « de », « le » ou encore « les » sont à bannir de vos URLs).
  • Bien configurer son .htaccess, son robots.txt et bien concevoir son sitemap avant de le soumettre à Google via la Search Console.

Le Contenu

 

Dernier élément à prendre en compte dans cette phase d’optimisation mais certainement le plus important, celui qui va donner du travail aux moteurs de recherche, celui qui va vous positionner sur les moteurs de recherche, celui qui va vous offrir une visibilité : le contenu.

Afin d’offrir la meilleure expérience utilisateur aux internautes, votre contenu doit se composer :

  • Un titre unique,
  • Un meta-description la plus attrayante possible, en 156-160 caractères, qui va inciter l’internaute à cliquer sur votre page via les moteurs de recherche,
  • Un choix de mots-clés pertinents et stratégiques,
  • Un texte principal d’au-moins 300 mots voire 500 mots pour une fiche produit ou un article conseils,
  • Ce même texte mis en forme avec du gras, de l’italique, du souligné et structuré à l’aide des balises Hn, citées plus haut,
  • Ce même texte illustré avec des images à la bonne taille avec un poids idéal sans nuire à la qualité de cette dernière (sans oublier la balise « alt »), des vidéos, des liens (sans omettre la balise « title »).

Cette liste de prestations n’est pas exhaustive, elle a pour vocation de mieux appréhender le métier de référenceur web, que j’exerce, mais également de voir par quels moyens je peux améliorer votre visibilité tout en faisant l’acquisition de nouveaux visiteurs donc d’éventuels nouveaux clients et ainsi avoir une augmentation de votre chiffre d’affaires.

%

des recherches se font par la longue traine (+ de 3 mots)

Discutons de votre projet

Je vous invite à me contacter, via le bouton ci-dessous, afin que l’on discute en face-à-face sur Montpellier et sa région, Nîmes ou bien par téléphone/Skype de votre projet, des évolutions possibles de votre site en terme de référencement naturel.

Écrivez-moi